Le yoga pour les nuls

Share

« Ce que toutes les approches du yoga ont en commun :  la conscience est la capacité particulière qu’ont les êtres humains à porter une attention proche à quelque chose, d’être consciemment présents, de ne pas oublier quelque chose. Le yoga est un entraînement de l’attention. La relaxation consiste à abandonner consciemment la tension du corps superflue, donc malsaine. « 

G.Feuerstein & L.Payne

Pilier 4 du yoga : le souffle

Share

Pendant la pratique des postures, l’immobilité et la détente du corps favorisent l’ampleur et la sérénité de la respiration, le prana (énergie) peut alors irriguer sans obstacle l’ensemble du corps. André van Lysbeth souligne : « le fil qui traverse, réunit et ordonne les asanas, c’est le souffle contrôlé et animé de conscience« .

Il n’est jamais trop tôt pour prendre conscience de sa respiration, pour s’apercevoir que l’on peut la moduler et que cela nous fait du bien. Cela complète le relâchement des tensions corporelles provoqué par les asanas. C’est un cercle vertueux : voilà pourquoi il est utile de découvrir le pranayama dès les premiers pas en yoga.

La respiration

Nous avons perdu l’automatisme de la respiration du bébé. Adultes, nous n’utilisons souvent que la moitié voire le quart de notre capacité respiratoire.

Les épisodes de stress nous influencent durablement : on rentre les épaules, on ferme la cage thoracique, le souffle s’accélère. S’il faut moins d’une seconde pour entrer en tension maximale, combien sont nécessaires pour détendre chacune des zones crispées ? Si les stress s’accumulent, on ne sait plus se détendre à 100% dans la crainte d’un nouvel épisode.

Continuer la lecture de Pilier 4 du yoga : le souffle

La pratique du yoga à la portée de tous